L’Iran, mardi 6 août, a dévoilé trois missiles à guidage de précision tout en se déclarant prêts à se défendre face à la confrontation avec les Etats-Unis.

Les missiles non dévoilés ont été nommés « Yasin » et « Balaban », ainsi qu’une nouvelle série de missiles « Qaem ». Ils ont été développés par le ministère de la Défense iranien et le Sa Iran (Iran Electronics Industries).

5d4971bbc7f31

S’exprimant lors du lancement des missiles, le ministre de la Défense, le brigadier général Amir Hatami, a déclaré:

«C’est une autre réalisation importante du pouvoir et de la dignité pour la République islamique d’Iran.

« Cela montre que, malgré les méfaits et les complots de l’Amérique du Grand Satan et de ses mercenaires, le ministère de la Défense n’hésitera pas un instant à défendre la République islamique et à renforcer la sécurité. »
Alors que le Yasin est un missile guidé intelligent à ailes repliables pouvant être tiré à 50 km de distance de sa cible depuis des avions pilotés ou non, la bombe intelligente Balaban est guidée par un système de navigation par inertie hybride (INS) / Global Système de guidage (GPS) et capteurs pour renforcer ses capacités de précision. Le Balaban est également équipé d’ailes repliables et peut être monté sous un avion.

Ces dernières années, la tension entre l’Iran et les États-Unis s’est accrue depuis que le gouvernement Trump a renoncé à un accord sur le nucléaire signé sous le prédécesseur Obama.

Publicités