salasala1
Les policiers britanniques ont mis un terme aux recherches pour retrouver l’avion transportant le footballeur argentin. Romina, sa sœur, demande leurs reprises. La voix nouée par l’émotion, la sœur d’Emiliano Sala « implore » les autorités britanniques de reprendre leurs recherches pour retrouver son frère, dont l’avion a disparu lundi soir au-dessus de la Manche. « Je vous implore, s’il vous plaît, de ne pas arrêter les recherches. Je le sens vivant, je sens qu’il nous attend », a supplié Romina Sala, jeudi soir depuis Cardiff, où son frère devait se rendre depuis Nantes. Les garde-côtes britanniques ont mis un terme jeudi aux recherches pour retrouver l’avion emprunté par le footballeur argentin, mystérieusement disparu en mer lundi soir. « Je suis très mal, très perturbée. La seule chose que je veux, c’est de retrouver mon frère et le pilote. Qu’ils se mettent à notre place et qu’ils ressentent notre douleur, celle de toute notre famille. Qu’ils entendent notre voix », a poursuivi, en sanglots, la sœur du footballeur passé par le FC Nantes. « Ce n’est pas possible qu’il ait disparu ainsi », pour le père de Sala. « La seule chose que je demande c’est qu’ils continuent à chercher. Ce n’est pas possible qu’il ait disparu ainsi », a également supplié Horacio Sala, le père du joueur. « Nous espérons avoir de bonnes nouvelles, qu’ils puissent continuer à le chercher », a-t-il ajouté en s’adressant à des journalistes depuis son village de Progreso, dans le nord de l’Argentine. La police britannique a mené plus de 24 heures de recherches continue, examinant côtes, rochers, îles, à l’aide de trois avions et de cinq hélicoptères. Deux bateaux de sauveteurs ont aussi participé aux opérations, avec l’aide de bateaux de pêche et de navires. Sans aucune trace de l’avion qui transportait Emiliano Sala.

salasala1
salasala2

Publicités