Les Nigérians sur les médias sociaux continuent de discuter du massacre récent de soldats nigérians dans l’Etat de Borno par des terroristes de Boko Haram.

L’armée nigériane a déclaré lors de l’incident il y a quelques heures qu ‘«il est important que le public note que l’AN a défini des procédures pour rapporter les incidents mettant en cause son personnel blessé au combat. Par respect pour les familles de nos galantes troupes, les NOK sont préalablement avertis avant toute information publique, de manière à ne pas exacerber le chagrin des membres de leur famille s’ils devaient le découvrir par des sources non officielles ».

Vous trouverez ci-dessous la réaction des Nigérians sur les médias sociaux et le parti d’opposition.

Comment autant de soldats peuvent-ils mourir en une journée et nous continuons comme un pays, comme si rien ne se passait et que d’autres soldats nous regardent avec quelle tristesse nous avons traité leurs collègues pour qu’ils se battent pour nous?

– Ben Murray-Bruce (@benmurraybruce) 23 novembre 2018
Je suis profondément attristé par la perte de nos soldats dans ces attaques et demande le soutien et les prières de tous les Nigérians pour nos militaires dans cette guerre contre ISWAP & Boko Haram. pic.twitter.com/0euJ9A3Ti3

– Atiku Abubakar (@atiku) 23 novembre 2018
Il est incroyable de voir combien de soldats peuvent être massacrés et que tout reste normal comme si de rien n’était … Dieu doit délivrer notre nation. Que les âmes de nos héros déchus reposent en paix …

– Dele Momodu Ovation (@DeleMomodu) 23 novembre 2018
En 2015, @MBuhari a déclaré: «Je promets de protéger le Nigéria». Il y a 3 jours, Boko Haram a tué plus d’une centaine de nos soldats et M. Je promets de protéger le Nigéria s’inquiète davantage d’avoir insulté @GEJonathan pour avoir dit la vérité sur la corruption dans son livre #MyTransitionHours #RenosDarts pic.twitter.com/iHWFVasJXG

– Reno Omokri (@renoomokri) 23 novembre 2018
Pas de récompense nationale pour les 100 soldats tués, pas de journée de deuil national. Les esclaves sont meilleurs que les soldats nigérians sous le cruel @MBuhari. C’est un homme qui peut courir à Londres aux frais de l’État pour des raisons de santé mais ne peut pas courir à la caserne après le décès de ses soldats #RenosDarts

– Reno Omokri (@renoomokri) 23 novembre 2018
Mes pensées vont aux familles de tous les soldats morts au combat contre Boko Haram. Je n’oublierai jamais leur sacrifice.

– Dr. Joe Abah (@DrJoeAbah) 23 novembre 2018