Le mardi 21 novembre le ministre de la Justice René Bagoro était au cœur de l’actualité pour des relations extraconjugales qu’il entretient avec un de ses agents. En début de soirée, un démenti portant la signature de Madame Bagoro circulait sur la toile. Rien ne permet de dire que ce communiqué provient réellement de l’épouse de notre ministre de la Justice. Toutefois, si le document est authentique, la dame a manqué l’occasion de se taire. Et pour cause: dans son message, elle dit qu’elle n’a jamais fait une descente chez qui que ce soit pour une histoire de relation de son mari. Mais nulle part, elle ne remet en cause l’information selon laquelle son mari a enceinté un de ses agents. Qui mieux que elle pour défendre son époux et affirmé avec force que son couple ne traverse aucune crise d’infidélité et que cette affaire n’a jamais existé? A dire vrai, ce démenti ne fait que confirmer l’information: René Bagoro entretient bel et bien une relation extraconjugale avec son agent Fatoumata Doumba qui a vite fait de changer son profil facebook et de supprimer toutes ses photos.

Trop tard. C’est la vie privée de M. Bagoro, dit-on. La où cela pose problème, c’est que le ministre sort avec son agent et non une autre fille.

Comme l’ont dit des internautes, si c’était un instituteur de brousse qui avait eu cette aventure avec une élève consentante, il serait immédiatement sanctionné. C’est un abus de position car si Bagoro n’était pas à ce poste, pouvait-il sortir avec cette demoiselle? La chèvre broute là où on l’attache mais ce ne sont pas tous les herbes non plus que l’animal broutte. Il y a là une question éthique et morale. Du reste,si l’affaire n’avait pas fait l’objet d’un scandale, sans doute l’opinion publique n’en parlerait pas et resterait secrète.

Pendant qu’on y est, Madame Bagoro peut-elle nier que son cher époux a également entretenu une liaison avec une domestique de maison et que suite a cette histoire, elle même avait momentanément quitté le domicile conjugal? Vrai ou faux? Ca aussi c’est une vue de l’esprit? Un mensonge?Non, Madame.

Beaucoup de gens vous soutiennent dans cette épreuve. Vous êtes victime du comportement de votre mari. Des hommes politiques célèbres comme Bill Clinton ( affaire Monika Lewinski) ont vécu des scandales de ce genre et ont obtenu le soutien d’une partie de l’opinion. Personne ne vous en veut.Bien au contraire, les gens vous soutiennent car des millions de femmes souffrent dans leur chair de ce genre se situations. On comprend votre réaction pour vous disculper mais vous ne faites qu’enfoncer davantage votre homme surtout que certains doutaient et criaient au montage et au dénigrement gratuit suite a la révocation des 10GSP.

Me Bagoro, le doute profite à l’accusé Bagoro mais avec votre démenti, le doute est définitivement levé.

mr bago

Publicités