Une jeune fille du nom de Nafissatou a interrompu sa grossesse de sept mois dans la maison où elle loue , dans le quartier de Dapoya .

Selon les témoignages des voisins,la jeune fille camouflait sa grossesse,pensant que les gens du quartier n’ont rien remarqué du changement corporel ,et les différents maux de grossesse.

Selon d’autre voisine, la veille de son acte inhumain, la jeune fille avait l’air d’avoir pris certains produits, car elle assied  au milieu des femmes comme à leur habitude , elle s’est mis à gémir de douleur en silence comme quelqu’un qui voulait accoucher. Si elles lui demandait ce qui n’allait pas elle répondait juste qu’elle avait juste froid.

Le lendemain les locataires et propriétaire de la cour ont retrouvé un bébé mort dans le W.C (toilette).Ayant fait appel aux pompiers,la propriétaire de la cour étant mère ,et voyant un innocent tué dans le W.C à fait preuve d’humanisme et à fait sortir le cadavre du toilette et à essayer de le nettoyer avant que les pompiers de l’emporte.

Ayant posé la question à la jeune locataire qui a tout nier en bloc,mais qui saignait , a refusé catégoriquement d’aller se faire examiner à la maternité par les sages femmes.

La police ayant pris cet affaire en charge n’a plus donné de suite à l’histoire.Selon la propriétaire ils disent qu’ils sont en enquête mais toujours rien.

Depuis lors , jusqu’à aujourd’hui 2 avril 2018 la jeune fille n’a point mis ses pieds devant la porte de la cour selon les locataires , elle reste enfermé toute la journée, seul ses amies de travail viennent lui rendre visite.Selon les gens de la cour depuis cette histoire eux ,ils ne l’on même pas vu sortir dans la cour.

Espérons que l’enquête de la police permette de tirer au clair cette histoire.

Regardez la photo qui fait mal au coeur.

2018-04-02_13-02-41-417.jpg

Regardez l’écriture du calendrier vous ne pourez pas vous empêchez de couler des larmes.

 

Publicités